FORUM ROQUEBRUN'AILES

Parapente à Roquebrune Cap Martin
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un parapentiste reste accroché à une ligne haute tension

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lmax
Admin
avatar

Nombre de messages : 464
Localisation : Roquebrune
Date d'inscription : 09/01/2009

MessageSujet: Un parapentiste reste accroché à une ligne haute tension    Lun 27 Déc - 21:42

SOCIÉTÉ 27/12/2010 À 19H15

Un parapentiste reste accroché à une ligne haute tension


Un homme de 56 ans a accroché lundi son parapente à une ligne à haute tension, à proximité de Beausoleil (Alpes-Maritimes), entraînant une intervention des pompiers et des gendarmes qui l’ont ramené au sol indemne, ont indiqué les secouristes.

L’homme a percuté avec son parapente une ligne à haute tension de 20.000 volts, dans un petit vallon, à proximité de l’autoroute A8.

Les services d’EDF, alertés, ont coupé le courant sur la ligne. Des secouristes ont ensuite été hélitreuillés jusqu’au parapentiste. Ils sont parvenus à le hisser dans l’hélicoptère puis l’ont ramené au sol.

(Source AFP)

_________________
Appreciate what you have and do your best for a better world
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lmax
Admin
avatar

Nombre de messages : 464
Localisation : Roquebrune
Date d'inscription : 09/01/2009

MessageSujet: Re: Un parapentiste reste accroché à une ligne haute tension    Mar 28 Déc - 22:17

SOURCE NICE MATIN

Un parapentiste a passé près de deux heures suspendu à une ligne à haute tension avant que les sauveteurs ne le sortent de ce mauvais pas
« Je n’ai rien compris. J’ai fait une simple faute d’inattention. J’appelais à la radio un ami qui était au-dessus de moi. Et lorsque j’ai tourné la tête, les câbles étaient là. Je suis passé entre deux d’entre eux et me suis retrouvé coincé. Je ne pouvais plus rien faire. Déjà j’apercevais les arcs électriques un peu plus bas dans la vallée ».

Philippe Simon revient de loin. Ce parapentiste de 56 ans, habitant Saint-André-de-la-Roche, a passé près de deux heures suspendu à une ligne à haute tension à 50 mètres au-dessus de l’autoroute A8, en amont du tunnel du col de l’Arme à Beausoleil. Il était 12 h 46 très exactement lorsque l’alerte a été donnée par un autre amateur de vol libre qui survolait la scène. Les sapeurs-pompiers de Menton, placés sous le commandement du capitaine Loïc Ganora, ont eu dans un premier temps le plus grand mal à localiser le malheureux.

Puis, découvrant une situation pour le moins critique, ils ont immédiatement fait appel à leurs spécialistes du Grimp et au Peloton de Gendarmerie de Haute Montagne (PGHM).

Une opération de secours extrêmement périlleuse a alors débuté avec l’appui de l’hélicoptère de la sécurité civile, Dragon 06.

Déplacé par le souffle de l’hélicoptère

C’est d’ailleurs par les airs qu’un homme du PGHM a d’abord essayé de récupérer la victime. Mais la voile du parapente commençait à se gonfler dangereusement et Philippe Simon a même été déplacé de plusieurs mètres. « C’est à ce moment-là que j’ai vraiment eu peur. Au moment où je me suis accroché, je n’ai pas eu le temps de réaliser et après, je savais être solidement arrimé. Mais lorsque j’ai vu ma voile se gonfler, j’ai cru que j’allais être entraîné par le souffle des pales. Je me suis même préparé à redécoller en urgence… en espérant en avoir le temps ». Mais l’équipe du PGHM, sous la responsabilité de l’adjudant Besson, et les hommes du Grimp avaient déjà changé de tactique. Il s’agissait désormais de placer une longue corde lestée de part et d’autre des câbles.

« Même si je trouvais le temps long, coincé sur le côté contre ma sellette sans pouvoir bouger, les secouristes m’ont rassuré tout le temps. Cela a été très important ».
Un homme rassuré qui a du coup su garder son sang-froid au moment de couper les cordages qui le reliaient à sa voile pour pouvoir être descendu au sol par la technique dite de la « moulinette ».

Et c’est finalement sans une égratignure que le miraculé, désormais coincé à flanc de montagne, a été hélitreuillé avant de retrouver, enfin, la terre ferme.

« Je crois que cette fois, c’est définitif. C’est la troisième frayeur que je me fais. Et mon épouse n’en supportera pas plus », expliquait avec regret le passionné qui totalise tout de même 300 heures de vol.

10 foyers privés d’électricité

Mais si Philippe Simon s’en sort merveilleusement bien, l’« incident » a eu de nombreuses répercutions sur la vallée où 57 foyers se sont retrouvés dans un premier temps sans électricité, avant qu’Électricité réseau diffusion France (ERDF) n’arrive à la rétablir pour 47 d’entre eux.

Hier soir, en plus des foyers restants, la station-service Avia de l’aire de Beausoleil n’avait plus de courant et tournait comme elle pouvait sur un générateur de secours. Des caisses et les pompes automatiques étaient hors service et plus aucun moyen de paiement étranger par carte ne pouvait être accepté. Quant à la voile du parapentiste, restée accrochée en reliant deux câbles, elle empêche le retour à la normale du réseau. Et il faudra certainement l’apport d’un autre hélicoptère, d’ERDF cette fois, pour conclure définitivement cette aventure.

Olivier Poisson (opoisson@nicematin.fr)







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un parapentiste reste accroché à une ligne haute tension
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un Mirage 2000 sectionne une ligne haute tension
» haute tension
» Avis aux ingénieurs : coupure du BMS sous une haute tension
» chargeur de batterie et bobines haute tension qui chauffent
» Recherche cable Haute tension

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM ROQUEBRUN'AILES :: INFORMATIONS DIVERSES :: Presse sur le vol libre-
Sauter vers: